Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
  


LES ECURIES D'ESPIGAOU



L'ALIMENTATION
 
  
   
 
Vos chevaux au pré seront nourris 2 fois/jour, matin et soir, avec une ration de concentrés et une ration de foin, soit 4 repas/jour.
Vos chevaux au box se verront distribuer 2 à 3 rations de concentrés (matin, midi et soir) et 2 rations de foin, soit 5 repas/jour.

Le nombre de repas et la quantité des rations sont ajustés à chaque cheval en fonction de son activité et de son état général.
 
  • Les concentrés:

L' alimentation traditionnelle:
La ration est composée à 5O% de céréales. C'est un mélange d'orge-avoine applaties, toujours produit par les agricluteurs locaux.
L'hiver, lors des grands froids, du maïs concassé est ajouté en petite quantité pour permettre à vos chevaux de lutter contre le froid.
Aussi, un mash traditionnel est distribué une  fois/semaine. Il est composé d'orge et d'avoine entière mais aussi de graine de lin (en faible quantité). Une fois le mash cuit, du son est ajouté, il n'y a plus qu'à servir chaud, un vrai régal pour vos chevaux!
A l'inverse du mash, lors des journées chaudes d'été, du son permettra de rafraîchir vos chevaux. Distribué également une fois par semaine, les chevaux, autant que le mash, en raffolent.


L' alimentation industrielle:
En plus des céréales, la ration est complétée par les 50% restant de granulés.  Vos chevaux bénéficieront donc de l'apport quotidien en vitamines et en minéraux qui est absent dans les céréales.

Les vitamines, minéraux:
Les chevaux peuvent bénéficier de cure de vitamines (Qualipro BHP), si vous le souhaitez. La cure se fait sur une durée de 3 semaines.

Les rations sont adaptées en fonction des besoins de vos chevaux et en fonction de la saison. Le printemps étant la saison la plus propice pour le pâturage (en rendement et en valeur nutritive), vos chevaux verront leurs rations diminuées voir supprimées pour éviter le surpoids et les problèmes qui vont avec (coup de sang, fourbure).
  • Les fourrages:
Le foin est produit sur nos 10Ha de priaires. N'ayant pas le matériel nécessaire, c'est un agriculteur voisin qui s'occupe de la transformation.
Ci-dessous, les différentes étapes de la récolte du foin:


 
La coupe:
La faucheuse coupe l'herbe au raz du sol.

 
Le séchage
La faneuse retourne l'herbe pour l'aérer et la faire sécher totalement. Cette opération se fait plusieurs fois par temps sec et chaud pour une qualité optimum du foin.

 

 

La mise en botte
Une fois l'herbe séche, il faut la mettre en botte. L'andaineuse permet de rabbattre le foin en rang (que l'on appelle andains).

 

 

Ici, la botteleuse qui conditionne le foin en round ballers.
 
 
 

Une fois toutes ces étapes terminées, voilà la récolte de foin.
 


RETOUR
 
   
     

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement